Gouvernance

La gouvernance

Les coopératives sont gouvernées par des principes de fonctionnement qui les différencient clairement des sociétés commerciales 

L'Exclusivisme

Quel que soit l’objet de la société coopérative agricole, elle ne peut, en principe, traiter d’opérations qu’avec leurs associés qui, de leur côté, ont l'obligation d'utiliser les services de la société coopérative agricole selon l'engagement d'activité prévu dans les statuts

L'A-capitalisme

Le résultat peut être redistribué, s’il est positif, aux adhérents, sous la forme de ristournes. Le résultat est également affecté aux réserves obligatoires mais peut également servir de réserves facultatives. Enfin, l’a-capitalisme se caractérise également par l’indisponibilité des réserves.

La démocratie

« Un homme, une voix » quelle que soit la part de capital social détenue par le coopérateur, celui-ci ne dispose que d’une seule voix. Les associés sont égaux entre eux, en ce qui concerne l’exercice de leur droit de vote ainsi que tous les autres droits relatifs à la gestion de la société